Je vous propose à présente d’écouter un témoignage exclusif / 

Henri Kichcka a eu 94 ans le 14 avril / il est l’un des derniers déportés belges encore en vie / né en 1926 à Bruxelles, il fait partie des témoins de la deuxième génération / Dès l’invasion nazie, la famille Kichka fuit en France où ses membres sont séparés / Ils seront alors internés dans les camps français d’Agde et de Rivesaltes (dans le sud de la France) / Fin 1940, la famille se retrouve et retourne à Bruxelles / Ils seront arrêtés en septembre 1942 lors de la grande rafle des Juifs en Belgique / Henri sera dans un premier temps transporté au camp de rassemblement de Malines avant d’être emporté vers Auschwitz / Une fois là-bas, il ne reverra plus sa mère ni sa sœur cadette / Il est le seul survivant de sa famille / 

Aujourd’hui, sa famille est composée d’une cinquantaine d’enfants, de petits-enfants et d’arrièrre-petits-enfants / 

Après avoir raconté son histoire pendant des décennies, Henri est fatigué / mais il a choisi de nous la raconter une dernière fois / 

***HENRI KICHKA*** (16min)

C’était Henri Kichka, l’un des derniers déportés belges encore en vie / il témoignait encore une dernière fois pour nous /