PONCTU // 

Direction les Etats Unis à présent : les relations entre le président américain et les réseaux sociaux se déteriorent de jour en jour

Twitter a interdit au compte de campagne de Donald Trump de continuer à tweeter tant qu’il ne retirera pas une vidéo où le président assure que les enfants ne sont pas susceptibles d’attraper le Covid 19….

Selon le porte parole du groupe californien : «Le tweet en question enfreint les règles de Twitter sur la désinformation autour du Covid-19. Le propriétaire du compte doit retirer le tweet avant de pouvoir tweeter à nouveau»…

Peu avant, Facebook avait retiré cette même vidéo de la page du chef de l’État.
Et ce pour les mêmes raisons…

Réseaux sociaux toujours, c’est au tour d’un rappeur antisémite d’être écarté de la plate forme youtube…

La plateforme de vidéos en ligne a en effet suspendu le compte du rappeur britannique Wiley en raison de “violations répétées” de ses politiques d’hébergement.

Cette décision intervient quelques jours après que les réseaux sociaux Facebook et Instagram ont déjà banni les pages de l’artiste, suite à ses propos antisémites.

La semaine dernière, YouTube, qui appartient au groupe Google, avait déjà annoncé avoir suspendu la monétisation de son compte.

Selon l’organisation Campaign Against Antisemitism qui a pris part à la dénonciation des propos en question : 

“Cela aurait dû arriver plus tôt, mais il faut se féliciter car le principal c’est que le rappeur Wiley ne pourra plus tenir des propos antisémites sur aucun des principaux réseaux sociaux. Il ne pourra plus diffuser sa haine auprès des centaines de milliers de personnes qui le suivaient”…

Et nous terminons par la Belgique : le secteur hôtelier bruxellois souffre plus que prévu des conséquences de la crise du coronavirus. 

En effet : On disait il y a quelques jours que le taux d’occupation des hôtels bruxellois était de 20% en juillet…

Ce qui ne semblait pas allarmant en comparaison avec d’autres secteurs…

Aujourd’hui pourtant la Brussels Hotels Association vient de nuancer ces chiffres en précisant que neuf chambres sur dix sont vides en réalité.

Selon ce consortium : le taux d’occupation moyen est bien de 20% mais il ne concerne que les hôtels qui ont rouvert.

Comme la moitié des hotels bruxellois sont restés fermés, sur l’ensemble, le taux d’occupation est en réalité de 10%.”

9 chambres d’hôtel sur 10 sont donc vides en Région bruxelloise et aucune amélioration ne se profile pour le mois d’août”.

Voilà ce que l’on apprend ce matin… Et le secteur est sur les dents, comme tant d’autres qui demande de concert un soutien au gouvernement… C’est là un signe de plus qu’une crise multi

// PONCTU FIN DE JOURNAL

La bonne nouvelle du jour, ou du moins celle qui nous fera sourire
Ce matin, vous avez choisi une info qui concerne un nom de rue en Israël

Et pas n’importe quel nom. Celui du célèbre chanteur Mike Brant.
un boulevard à son nom a été inauguré hier dans la ville de Haïfa. Il existe donc désormais un boulevard Mike Brant en Israël. 
Il est situé, pour ceux qui connaissent la grande ville du nord du pays, dans le quartier de Kiryat Eliezer, au nord-ouest de la cité portuaire.

Son frère, Tzvika Brand, 70 ans, a confié ne “pas comprendre pourquoi il a fallu tellement de temps pour qu’il y ait une rue à son nom en Israël”.
Il a confié hier au moment de la cérémonie d’inauguration qu’il était très ému 

En 2018, une place du 16ème arrondissement de Paris, a été nommée en hommage à l’artiste.

Mike Brant, de son vrai nom Moshé Michaël Brand, est né le 1er février 1947 à Famagouste, à Chypre. 
Il a vendu plus de 33 millions de disques au cours de sa carrière, avec les tubes “Qui saura”, ou encore “C’est ma prière”.

Mike Brant a mis fin à ses jours à Paris le 25 avril 1975, à l’âge de 28 ans.
Dans les années 70, a souvent été dans le haut du top 50 en France, son pays d’accueil et en Belgique, par la force des choses. Ils était même plus connu dans les pays francophones qu’en Israël