Alain
Il est 7h2O sur Radio Judaïca, comme chaque lundi on se met à l’heure israélienne pour parler de ce qu’il fait la une là bas avec vous Miri et votre invitée

Sans surprise c’est de Covid19 et surtout de confinement qu’il est question ce matin. Nous sommes en ligne avec Elizabeth Rozen, bloggueuse et auteur d’un roman. Elle est installée dans me nord nord d’Israël. 
Elizbeth Rozen bonjour

– Blog sur quotidien en Israël. Vous avez vécu les fpetes de rosh hashana sous confinement, comme tous les Israéliens. Cela vous inspire quoi

– Je lis un extrait de votre blog où vous comparez le confinement 1 au confinement 2
L’ambiance générale:
Corona I. C’est fou, c’est bizarre, c’est nouveau. L’humour bat son plein sur les groupes WhatsApp et sur les réseaux sociaux, on est tous dans le même bateau, ça va aller. Même si ça ressemble à la quatrième dimension. Tu fais des selfies avec ton masque. Tu te dis que le monde avait besoin d’une pause. Que quelque chose de bien en sortira, au final. Tu connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui l’a eu. Waou.

Corona II. C’est chiant. Ca ne fait plus rire personne. Tu te dis que beaucoup de mauvaises choses en sortiront. Tu connais encore quelques rares personnes qui n’ont pas été en contact avec un malade. Waou.

La situation d’Israël dans le monde

Corona I. Sans vouloir trop la ramener, Israël assure. Maîtrise. Réagit vite. Contient le virus de manière exemplaire. Tu es fière. Tu te sens en sécurité et tu suis les instructions sans broncher. L’Etat s’occupe de tout.

Corona II. Israël est devenu le pays champion du monde du nombre de contaminations par habitant et le premier à se reconfiner. Aie, ça fait mal. Est ce que c’est parce qu’on a un mois ou deux d’avance sur les autres pays? Tu ne sais pas, en fait, personne ne sait. Tu ne comprends pas la logique des instructions, les capsules, les couleurs. Tu n’aimerais pas être celle qui doit gérer ça. C’est le bordel.

L’annonce du confinement

Corona I. Incroyable, on va rester enfermé à la maison pendant deux mois. C’est fou. L’effet de surprise et le sentiment d’urgence décuplent tes énergies. Ca va aller. Tu vas gérer, le travail, les enfants, le rythme intensif, tu vas réussir, et même tu en sortiras grandie et renforcée.

Corona II. Tu te répètes juste en boucle les dents serrées: ça ne va pas être possible.