Sélectionner une page

RETROUVEZ - NOUS SUR 90.2 FM

ECOUTEZ LE CHANGEMENT

RADIO JUDAICA

Les PODCASTS de vos émissions préférées, les LILICASTS pour ceux qui ont moins le temps et le descriptif de chacun de nos ANIMATEURS.

 

RETROUVEZ LE TOUT SUR NOTRE SITE 

PODCAST

Le 11 mars 1980, Radio Judaïca, la radio de la communauté juive de Bruxelles, émet pour la première fois sur les ondes FM.

LILICAST

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

20 janvier 2020 3:54
« Les pieds sur terre, la tête dans les nuages » – Une chronique de Sarah Halfin Je vous préviens, je m’adresse à tous les artistes et poètes, que nous sommes.La semaine passée, j’avais conclu ma chronique en disant que la mort, c’est l’issue qu’appréhendait inconsciemment notre cerveau archaïque si l’on se plante. Or, dans la très grande majorité des cas, on ne meurt pas quand on se plante, on aurait donc plus le choix que ne le croit notre cerveau. Ce à quoi une personne m’a répondu ensuite qu’avoir le choix est quand même plus facile quand on n’a pas à se poser de questions sur comment payer son loyer. Ce qui est très vrai, aussi, bien sûr. Nous sommes donc face à 2 vérités toutes aussi vraies l’une que l’autre, et pourtant d’apparence opposées. On a toujours le choix en théorie (“ne pas choisir, c'est encore choisir” disait Sartre). Et en même temps, dans les faits, on n’a pas vraiment souvent le choix, n’est-ce pas ?En fait, j’étais bien embêtée que cette personne me réponde ainsi. Voyez-vous, je n’essayais pas d’émettre un avis. Pas que je ne n’en ai pas, mais un avis est figé. Pour le dire poétiquement, il est fait de généralités et non d’une infinité de cas particuliers.Un avis est formulé par le cerveau et pour lui, une chose est typiquement ou vrai ou fausse. Or, ce que je recherche pour ma part en général, c’est à mettre l’accent sur la nature plutôt clair-obscur des choses. Autrement dit, et clair et obscur en même temps.Il y a deux manières pour y parvenir : en partant des faits, extérieurs à nous, ou alors, en partant de notre ressenti intérieur. En fait, l’idéal serait selon les sages, beaucoup de grands philosophes et imminents scientifiques, un équilibre entre les deux, à l’image de la fameuse expression « avoir les pieds sur terre, la tête dans les nuages ».Alors, oui, cette expression s’applique traditionnellement aux artistes. Pour autant, question à 1 million : ne devrait-on pas en étendre la portée à plus de gens ? Ou dit autrement, ne sommes-nous pas tous un peu plus artistes par essence qu’on ne le croit ? Selon mon philosophe préféré Henry Bergson, la véritable liberté ne relève pas d'un choix entre des possibles donnés d'avance ; elle est une invention, une création, de soi par soi. Bergson invite d’ailleurs à concevoir la vie elle-même comme un élan créatif.Sinon, de manière plus pragmatique, d’après le plus éminent directeur RH contemporain, LinkedIn, la créativité serait désormais la compétence LA plus importante de toutes pour trouver un emploi. Or, on le sait, réfléchir systématiquement à partir de nos préoccupations terre-à-terre du quotidien peut brider notre créativité. Ensuite, figurez-vous que l’excès de lucidité peut nuire aussi à notre santé. Psychologie Magazine indiquait ce mois-ci que « de très nombreuses études en psychologie sociale montrent que les individus les plus lucides sur eux-mêmes sont souvent les dépressifs. » Alors voilà pour notre cerveau adepte aux arguments rationnels. Puisque ce serait utile pour notre santé et pour notre carrière, pourquoi ne pas s’autoriser à passer plus de temps la tête dans les nuages, dans une réalité plus nuancée, où les choses ne s’opposent pas, où tout est subjectivité ?Il paraît qu’on pourrait trouver là-bas avec un peu de chance l’intuition de solutions que notre cerveau n’avait jusqu’alors jamais envisagées, ou juste pas conscientisées. Et qu’il pourra ensuite appliquer une fois revenu sur terre, là où on nous dit depuis petits que la vie est ainsi faite et qu’on n’a que rarement le choix.
9 janvier 2020 4:48
 « Il a osé pour nous » – Une chronique de Sarah Halfin Le 1er livre qui est tombé entre mes mains en 2020 m’a procuré beaucoup de joie. C’est le nouveau livre de Frédéric Beigbeder. Sur sa couverture, pas de titre. Juste un smiley géant qui pleure de rire. Nous sommes en 2020. Mon 1er élan créatif a bien sûr été de vouloir poster la photo du livre sur insta, avec un slogan du type « 20/20 ce livre comme l’année qui vient de commencer. Smiley happy ». Mais j’ai décidé de faire un petit effort d’analyse avant. Pourquoi une telle joie éprouvée ?Beigbeder consacre ce livre à son suicide médiatique. C’était en direct sur France Inter il y a un an. Ca faisait 3 ans qu’il y était chroniqueur dans l’émission matinale, écoutée par plusieurs millions de français. Et voilà que ce jour-là, il arriva sans rien avoir préparé. Il a voulu improviser.S’en suivirent 3 minutes franchement gênantes, voir pathétiques. Le jour même, il était remercié. Non mais franchement, pour qui ce mec se prend ? Ce soi-disant timide qui passe à la TV. Ce narcissique qui n’est sur aucun réseau social. Ce libertin romantique, anarchiste et mondain.Eh bien, 317 pages plus tard, voici ma réponse toute personnelle : il se prend pour ce que nous sommes tous, un paradoxe sur pattes. A la différence près que lui, il l’assume. Il est noir et blanc à la fois et il se présente comme tel. Autrement dit, moi je dis, voici un humain qui assume d’être humain. Enfin un ! Ce n’était pas mieux avant, dit-il, c’était pareil mais j’étais plus nombreux.Qu’a-t-il fait ce jour-là, si ce n’est un acte que seul un humain était capable de faire : faire un choix complètement opposé à toute raison. Un acte spontané, vraiment spontané. Ce que la plus douée des intelligences artificielles ne sera jamais capable de faire. Aujourd’hui, même le rire n’est plus spontané. Beigbeder l’explique bien : en devenant la norme, le rire est devenu obligatoire, écrit d’avance, interchangeable. Plus machine qu’humain en somme.Evidemment, paradoxe oblige, moi j’ai ri à chaque page du livre. D’un rire sérieux en plus. « Les émoticônes, c’est la victoire de Walt Disney sur Proust », vous voyez l’idée ?En faisait de son énorme bide, de son moment de rien, de moins que rien, un bon roman, il nous prouve aussi que le rien peut être fécond. Autorisation accordée donc de flâner, d’être oisif parfois, de temps en temps juste être soi, être vivant tout simplement. Après, l’effort reste toutefois un passage obligé. Il a fallu ce livre à Beigbeder pour être réhabilité. Mais voilà on a quand même un peu le choix de son effort. Dans son cas, il a décidé que ce ne serait pas dans une chronique faussement spontanée, mais dans un livre entier bien pensé. Oui, vous ne rêvez pas, toute proportion gardée, je suis en train de faire de ce dandy aux cheveux longs un messie des temps modernes qui nous rappelle à nous-même. Avec ce happening du rien un beau matin devant des millions de terriens, il a osé pour nous ; il a réalisé que ce nous pensons ne même pas être une possibilité. Tout plaquer du jour au lendemain si l’on en ressent le besoin. Dire f*** you à son boss et adieu à jamais à sa lettre de recommandation. Être un jour au moins vraiment, mais alors vraiment, spontané. Moralité ? Il a été viré sur le champ 😊, MAIS … il n’est pas mort. N’est-ce pas ce que notre inconscient, notre cerveau reptilien archaïque redoute en fait quand il est face à un vrai choix, càd un choix dénué de toute raison, un choix qui s’appuie uniquement sur notre intuition ? Beigbeder nous prouve qu’on n’en meurt pas. On aurait donc vraiment le choix. En tout cas, plus qu’on ne le croit. Et ça, ça me procure beaucoup de joie.
9 janvier 2020 4:48
 « Il a osé pour nous » – Une chronique de Sarah Halfin Le 1er livre qui est tombé entre mes mains en 2020 m’a procuré beaucoup de joie. C’est le nouveau livre de Frédéric Beigbeder. Sur sa couverture, pas de titre. Juste un smiley géant qui pleure de rire. Nous sommes en 2020. Mon 1er élan créatif a bien sûr été de vouloir poster la photo du livre sur insta, avec un slogan du type « 20/20 ce livre comme l’année qui vient de commencer. Smiley happy ». Mais j’ai décidé de faire un petit effort d’analyse avant. Pourquoi une telle joie éprouvée ?Beigbeder consacre ce livre à son suicide médiatique. C’était en direct sur France Inter il y a un an. Ca faisait 3 ans qu’il y était chroniqueur dans l’émission matinale, écoutée par plusieurs millions de français. Et voilà que ce jour-là, il arriva sans rien avoir préparé. Il a voulu improviser.S’en suivirent 3 minutes franchement gênantes, voir pathétiques. Le jour même, il était remercié. Non mais franchement, pour qui ce mec se prend ? Ce soi-disant timide qui passe à la TV. Ce narcissique qui n’est sur aucun réseau social. Ce libertin romantique, anarchiste et mondain.Eh bien, 317 pages plus tard, voici ma réponse toute personnelle : il se prend pour ce que nous sommes tous, un paradoxe sur pattes. A la différence près que lui, il l’assume. Il est noir et blanc à la fois et il se présente comme tel. Autrement dit, moi je dis, voici un humain qui assume d’être humain. Enfin un ! Ce n’était pas mieux avant, dit-il, c’était pareil mais j’étais plus nombreux.Qu’a-t-il fait ce jour-là, si ce n’est un acte que seul un humain était capable de faire : faire un choix complètement opposé à toute raison. Un acte spontané, vraiment spontané. Ce que la plus douée des intelligences artificielles ne sera jamais capable de faire. Aujourd’hui, même le rire n’est plus spontané. Beigbeder l’explique bien : en devenant la norme, le rire est devenu obligatoire, écrit d’avance, interchangeable. Plus machine qu’humain en somme.Evidemment, paradoxe oblige, moi j’ai ri à chaque page du livre. D’un rire sérieux en plus. « Les émoticônes, c’est la victoire de Walt Disney sur Proust », vous voyez l’idée ?En faisait de son énorme bide, de son moment de rien, de moins que rien, un bon roman, il nous prouve aussi que le rien peut être fécond. Autorisation accordée donc de flâner, d’être oisif parfois, de temps en temps juste être soi, être vivant tout simplement. Après, l’effort reste toutefois un passage obligé. Il a fallu ce livre à Beigbeder pour être réhabilité. Mais voilà on a quand même un peu le choix de son effort. Dans son cas, il a décidé que ce ne serait pas dans une chronique faussement spontanée, mais dans un livre entier bien pensé. Oui, vous ne rêvez pas, toute proportion gardée, je suis en train de faire de ce dandy aux cheveux longs un messie des temps modernes qui nous rappelle à nous-même. Avec ce happening du rien un beau matin devant des millions de terriens, il a osé pour nous ; il a réalisé que ce nous pensons ne même pas être une possibilité. Tout plaquer du jour au lendemain si l’on en ressent le besoin. Dire f*** you à son boss et adieu à jamais à sa lettre de recommandation. Être un jour au moins vraiment, mais alors vraiment, spontané. Moralité ? Il a été viré sur le champ 😊, MAIS … il n’est pas mort. N’est-ce pas ce que notre inconscient, notre cerveau reptilien archaïque redoute en fait quand il est face à un vrai choix, càd un choix dénué de toute raison, un choix qui s’appuie uniquement sur notre intuition ? Beigbeder nous prouve qu’on n’en meurt pas. On aurait donc vraiment le choix. En tout cas, plus qu’on ne le croit. Et ça, ça me procure beaucoup de joie.
9 janvier 2020 4:04
9 janvier 2020 9:21
Il est 8h, c’est l’heure de notre bruxelles-Tel Aviv avec notre correspondante, Sarah Cohen Chappoux bonjour …On ouvre ce point sur l actualite israelienne avec une breaking news...l'iran aurait lance plusieurs missiles en direction d israel cette nuit polemique autour du grand rabbin sefarade d israel qui aurait critique l alyah de la communaute russeOui, en cause des propos polemique qui a essuyé des critiques mardi matin, y compris de la part du Premier ministre........Nir Hefetz, ancien assistant et confident du Premier ministre Benjamin Netanyahu qui est devenu témoin d’Etat, poursuit en justice Yair Netanyahu, le fils du Premier ministre.Nir Hefetz prétend que yair Netanyahu a violé une ordonnance de non publication et la vie privée de Hefetz en exposant sur Twitter les détails d’une enquête sur Hefetz..........Le député de Kakhol lavan, Yair Lapid, et le leader de la formation Yisrael Beytenu, Avigdor Liberman,previennent : ils combattront le président de la Knesset, Yuli Edelstein, si ce dernier bloque la création d’une commission pour deliberer sur la demande d’immunité de Benjamin Netanyahu.et ce n est pas une premiere, les responsables de Kakhol lavan ont déjà menacé de faire quitter ses fonctions à Edelstein si ce dernier devait obstruer les procédures d’immunité........Les responsables du parti Kakhol lavan auraient décidé de faire pencher la barre à droite. Le but : attirer plus d’électeurs.oui, information publiee par la Treizième chaîne israelienneLes leaders du parti auraient été influencés par une étude qui a révélé que la faction pourrait retirer des votes à la droite, décidant ainsi d’exclure la perspective de la formation d’un gouvernement minoritaire avec l’appui de l’alliance de la Liste Arabe unie – qui regroupe les factions à majorité arabe – lors du vote du mois de mars,.......
9 janvier 2020 9:16
Il est 8h, c’est l’heure de notre bruxelles-Tel Aviv avec notre correspondante, Sarah Cohen Chappoux bonjour …Reuven rivlin n’aurait pas cru que benjqmin Netanyahou demanderait l'immunitéC est ce au il a déclaré hier lors d'une conférence organisée par le site d'informations Ynet et le quotidien Yediot Aharonot."Il avait accepté le principe d'une mise en congé de ses fonctions en cas d'inculpation, et donc je ne pensais pas qu'il demanderait l'immunité", a expliqué le président.Lors du dernier scrutin du mois de septembre, avant le verdict du procureur général, reuven Rivlin avait suggéré à benjqmin Netanyahou, désigné pour former une coalition, une mise en congé en cas d'inculpation, afin que Benny Gantz accepte de siéger avec lui dans un gouvernement d'union nationale.Benyamin Netanyahou avait accepté la proposition, mais le leader de la liste centriste Bleu Blanc, suspicieux, avait refusé.A l'issue des prochaines élections législatives le 2 mars, s'il est amené à devoir nommer Benyamin Netanyahou à présent mis en examen, pour former une coalition, le président israélien a affirmé qu'il s'entretiendrait préalablement avec des conseillers. Je sais que je devrais décider. Et, pour cela, je consulterai des conseillers. Je poserai toutes les questions nécessaires, et je peux vous garantir que je ne prendrai aucune décision en fonction de telle ou telle personnalité, a assuré l'ancien membre du Likoudil reste neuf jours qui ont précédé avant la fermeture des listes aux elections legislatives . A droite comme a gauche on tente de s unir a tout prix afin de gagner le maximum de voix....oui a droite comme a gauchea gauche, la plupart des pressions s'exercent sur le president du Parti travailliste. De nombreuses menaces sont adressées à Amir Peretz, qui ne fait pas partie du bloc de gauche. Bleu blqnc lui q envoye plusieurs propositions informelles . Neanmoins, cela semble plus l en dissuader qu autre chosede son cote, benjamin netanyahou appelle a une union de tous les partis de droite notamment avec les partis sionistes religieux tel que le foyer juif ou pqrti d extreme droite tel au otzma yeuditBennett, pour sa part, est réticent - il pense qu' une liste unifiée dissuadera les libéraux et réduira le bloc et se terminera avec 6-7 sièges.quoi qu il en soit, les chances pour une liste unie du sionisme religieux semblent être plus élevées que la consolidation de gauche.Les menaces de teheran ne font pas peur aux habitants de tel aviv en cause des menaces proferees suite a la frappe américaine qui a tué le général iranien Qassem Soleimanidimanche, un haut responsable iranien, Mohsen Rezaï a soutenu que l'Iran allait se venger contre Israël si les Etats-Unis du président américain Donald Trump frappaient des sites iraniens.ces termes etaient les suivant : Soyez certain que l'Iran réduira Haïfa et les centres urbains israéliens en poussière d'une façon telle qu'Israël serait rayé de la surface du globemenace qui ne fait pas peur aux habitants de tel aviv pour cause, certains avancent qu Israël est beaucoup plus puissant ou qu il n y a pas de frontière commune.rappelons quand meme que malgre cette absence de frontiere, l iran detient des millices armees dans des pays frontaliers d israel tel que la syrie ou le lybaLe bilan des morts des fortes pluies s est alourdi hier , passant de 2 a 4 …oui, oarmi eux, Eran Hernstadt 72 ansdimanche, a binyamina dans le nord d israel, il a perdu la vie … pris au piege dans sa voiture … emportée par les inondationsa quelques kilometres … un autre drame similaire… celui d'un homme originaire d'Arara, retrouve lundi par la police et les pompiers dans la région de Wadi Ara.... Ali Mansour Agrabiya, 47 ans, dont la voiture a été emportée par un ruisseau, est décédé près de la ville de Zichron Yaakov. il etait recherche depuis dimanche après-midi. samedi… dans le sud de tel aviv… Stav Harari et Dean Shoshani, un couple de 25 ans, est mort dans l'ascenseur inondé de son immeuble. bloque au sous sol, l'ascenseur s etait automatiquement verrouillé suite aux inondations … les secours ne sont pas parvenu à les libérer… Les habitants du quartier l'affirment : le drame aurait pu être évité si la municipalité n'avait pas ignoré les nombreux avertissements concernant les infrastructures défectueuses. les résidents du Sud de Tel Aviv exigent des reponses de la mairie et de son dirigeant, Ron Huldaï. Mais ce dernier l affirme : aucun dispositif n’aurait pu contenir ce déluge, qui selon lui, ne s’abat sur sa ville qu’une fois tous les cinquante ans. autre mis en cause : les services de secours et leur manque de préparation a ce type de situation. Samedi , 2735 appels d urgence ont ete passes… seuls 200 ont pu etre traites … Le centre de réception et de régulation des appels d’urgence était lui aussi débordé. A 12h30, ils n’étaient que 3 employés à répondre et a trier les appels. Selon le quotidien Yediot aharonot, l’appel signalant le couple en danger aurait été classé dans appels par inadvertance. Des archéologues israéliens ont decouvert une table de mesure datant de 2.000 ans… preuve disent ils de la présence d'un marché antique près du Mont du Temple, lieu sacré du judaïsme, à Jérusalem….Cette table de mesure est la troisième à avoir été découverte dans cette zone du centre de Jérusalem, selon l'un des directeurs des fouilles de l'Autorité des antiquités d'Israël, Ari Levy.Mais difference avec les deux autres : les deux autres tables ont été utilisées pour mesurer les volumes.celle decouverte recemment servait elle à créer des unités de mesure standardisées pour les liquides comme le vin et l'huile d'olive, et appartenait au préfet du marché.Cette découverte "est une preuve qu'il y a eu des activités commerciales puisque la seule personne qui possédait ce genre d'instruments était le préfet du marché".
9 janvier 2020 7:52
Hanna, on commence ensemble avec la déclaration qu’aurait fait hier le secrétaire d’état Américain Mike Pompéo concernant les installations juives dans la région de Judée Samarie. Effectivement hier après midi, le secrétaire d’etat américain, avec sa déclaration, à tout simplement révolutionner la vision politique mondiale sur lesdits “territoires occupées” de cisjordanie, en israel. Pour faire simple, après 4 décennies les états unis, via la déclaration de mike pompeo, ne considèrent plus les installations israéliennes comme incompatibles avec le droit international. De leur côté, les palestiniens et de nombreux pays considèrent ces installations toujours illégales en vertu de la convention de genève de 1949.Mais comme vous pouvez l’imaginer, cette décision a ravi Israël qui doit dans les mois à venir subir une éventuelle enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur les crimes de guerre présumés dans les régions palestiniennes et en Cisjordanie.Ainsi, le soutien des etats unis et l’affirmation de leur nouvelle vision politique sur les installations juives sont plus que cruciaux pour l’histoire d'israël. Hanna, pourquoi un tel retournement de politique pour les etats unis vis à vis d'israël alors même que leur situation politique globale se complique chaque jour ? C’est vrai que donald trump prend le risque énorme de voir la communauté internationale se retourner contre lui alors même que les etats unis entrent maintenant en guerre avec l’iran suite à l’élimination de soleimani comme vous le savez. Je tiens à rappeler que c'était lui aussi qui avait pris le “risque” si je puis dire, de reconnaître officiellement jérusalem comme capitale une et indivisible de l’état hébreu. Et pourtant, bien que cela en ait agacé beaucoup, finalement de nombreux états dans le monde ont suivi le pas et font de même. Alors on peut avoir bon espoir, que d’autres nombreux pays écouteront son raisonnement et feront de même dans les mois si ce n’est les années à venir. Mais pour en revenir plus précisément sur votre question, pourquoi un tel retournement maintenant. Pourquoi washington reconnaît enfin les installations juives comme légales. Et bien c’est simple, Mike pompeo lors de sa déclaration hier après midi, a expliqué que l’administration du président américain était revenue à une approche et je cite “équilibrée et sobre” de la paix au moyen orient en changeant sa position. Pompeo a notamment déclaré et je le cite "Il est important que nous disions la vérité lorsque les faits nous y conduisent. Et nous reconnaissons que ces installations ne violent pas le droit international".Des réactions du premier ministre Benyamin Netanyahu et de l’autorité palestinienne ? Evidement de vives réactions de part et d’autres du pays concernant cette nouvelle politique sur le statut des colonies en judée samarie, nouvelle politique qui porte le nom de “doctrine Pompeo”. Pour benyamin netanyahu, cette nouvelle politique est un “va de sois” si je puis dire. Je le cite : “ la doctrine pompeo stipule tout simplement que ne sommes pas des étrangers dans notre pays". Il continuera la conférence en réaffirmant son soutient aux etats unis dans son combat contre l’Iran et je le cite: "Qassem Soleimani était responsable de la mort d'un nombre incalculable d'innocents, il a déstabilisé de nombreux pays pendant une décennie, il a propagé l'angoisse, la peur et ce qu'il préparait était encore pire. Le président Trump doit être félicité pour avoir agi avec détermination contre ce chef terroriste". De leur coté, les Palestiniens ont boycotté et refusé l'administration Trump et ses efforts de paix, accusant Washington de parti pris pro-israélien depuis qu'il a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël en 2017 et y avoir fait déplacer son ambassade.Sans transition, on poursuit avec le boycotte polonais de la cérémonie de commémoration de la libération du camp d’extermination de auschwitz. Hanna, dites nous en plus. Effectivement, ce mardi lors d’une déclaration faite par le président polonais Andrzej Duda, a été mentionné le fait qu’il boycotterait la cérémonie en Israël, à Jérusalem, marquant comme vous le disiez, le 75e anniversaire de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz, et tout cela car 'il n'aurait pas été invité à prononcer un discours lors de cette meme ceremonie. Oui vous avez bien entendu, on pourrait croire à une histoire de cours de récré et pourtant.. C’est bien vrai. Le président polonais continu son discours en ajoutant qu'il n'approuve pas le fait que des représentants de la Russie, de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne et des États-Unis pourront prendre la parole lors de l'événement alors que la Pologne ne le pourra pas.Car en effet, les présidents Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et les présidents allemand, italien et autrichien font partie de ceux qui ont déjà confirmé leur participation, ainsi que l'héritier britannique du trône, le prince Charles.La parole ne peut etre accordée à tout le monde à chaque fois… Hanna dites nous, boycotter l’évènement semble etre une réaction disproportionnée...Joanna, il s’agit là d’un caprice de la part du president polonais, mais vous allez tres vite comprendre pourquoi il parle de boycotter la commémoration, et je vous conseil de vous assoir. Pour le président Duda, il est d’une extreme necessité qu’il puisse s’exprimé lui aussi lors de la commémoration afin et je le cite “qu’il puisse présenter les faits rééels sur le début de la second guerre mondiale et de rétablir la vérité sur la place de la pologne dans la shoa car tous ces mensonges blessent le peuple polonais.” fin de citation. Pour rappel, plus d'un million de personnes ont été assassinées dans le camp de la mort, principalement des Juifs européens, mais aussi des Polonais, des Roms, et des prisonniers de guerre. La Pologne a été le premier pays à être envahi par les nazis et avait deja par le passé , il y a à peine quelques années, été examinée pour avoir tenté de blanchir l'implication de ressortissants polonais dans des crimes de guerre commis pendant l'Holocauste et le meurtre systématique de Juifs pendant la guerre. Pour etre on ne peut plus clair, le president polonais cherche à ré-inventer l’histoire à jérusalem meme, jour de commémoration de la libération du camp d'auschwitz. S’il ne peut comme il le dit “retablir la vérité” , alors il boycottera l’évènement. On termine ce bxl tlv avec encore une nouvelle terrible due aux intempéries qui frappent tout le pays. Un autre décès a été déclaré hanna? Comme vous le savez, depuis plusieurs jours maintenant, des pluies terribles tombent sur tout le pays et créent des inondations d’un autre monde. Ces inondations ressemblent plus à des torrents qui traversent les villes de part en part. Vous avez notamment du entendre parler de la mort tragique du jeune couple noyé dans un ascenseur de tel aviv ces derniers jours. Malheureusement, hier encore un homme est mort en essayant de sauver un bébé dans les inondations massives de Nahariya. Il s’appel Moti Ben Shabbat, 38 ans, est venu à la rescousse de passagers pris au piège dans une voiture coincée dans les eaux. Après les avoir sortis de la,il a cru à tort qu'il avait oublié un enfant dans la voiture après avoir vu le siège auto qui été à l’interieur. Tristement, il a plongé dans le véhicule inondé et s'est noyé pris dans les violents courants. Iloincés ou bloqués. Les pompiers ont également sauvé en toute sécurité 100 enfants et plusieurs membres du personnel d'une école élémentaire d'Ussishkin qui a été inondée.Les municipalités des villes de la région ont également déclaré que toutes les écoles locales seront fermées jusqu'à ce que la tempête passe. avait été porté disparu dans la matiné. Finalement son corps a été retrouvé quelques heures plus tard, près de la plage. Les ambulanciers paramédicaux de Magen David Adom qui sont arrivés sur les lieux ont pratiqué la RCR sur l'homme dans le but de le réanimer mais ont finalement dû prononcer sa mort.Comment les localités touchées arrivent à secourir leurs habitants hanna ? Notamment à Naharya, des camions militaires ont dû être utilisés pour secourir de nombreux habitants coincés ou bloqués. Les pompiers ont également sauvé en toute sécurité 100 enfants et plusieurs membres du personnel d'une école élémentaire d'Ussishkin qui a été inondée.Les municipalités des villes de la région ont également déclaré que toutes les écoles locales seront fermées jusqu'à ce que la tempête passe.

L’EQUIPE DE RADIO JUDAÏCA

Joanna Marchi

Joanna Marchi

Journaliste

CAROLINE EMPIO

CAROLINE EMPIO

Assistante de Direction

Maurice Blibaum

Maurice Blibaum

Rédacteur en Chef

LAORA ENGELBERG

LAORA ENGELBERG

Assistante d'Antenne

 

ABOUT US

 

 

Le média communautaire a soufflé ses 37 bougies au mois de mars. Ces dernières années, le fonctionnement de la radio juive a été bouleversé par de nombreux changements au sein du conseil d’administration et parmi les journalistes. Une équipe plus jeune est venue prendre les commandes.