La radio à la demande

Vous retrouvez les PODCASTS de vos émissions préférées instantanément dès la fin de leur diffusion

 

 

Plus de 10% de notre budget provient de vos dons récurrents. Vos 10€, 30€,50€ par mois font la différence! 

Vous pouvez maintenant souscrire en ligne une radio redavance!

 

Nos dernières vidéos

4 juin 2021 11:54
19 mai 2021 7:13
Les tirs de roquettes depuis Gaza sur Israël se poursuivent. Plusieurs alertes ont retenti cette nuit dans les localités voisines du territoire palestinien. Tsahal de son côté poursuit ses frappes contre des positions du groupe terroriste HamasIsraël a informé les Etats-Unis des activités terroristes menées depuis la tour où se trouvaient des médias étrangers à GazaPendant ce temps les réactions internationales se multiplient // L'Union Européenne appelle à la désescalade, les Etats-Unis continuent de soutenir le droit d'Israël à se défendre et condamne la Turquie qui se pose en défenseur de la cause palestinienne en utilisant des clichés antisémites pour condamner l'opération "Gardien des murs"On prend tout de suite la direction d'Israël avec vous Miri. Le Hamas continue de tirer sur le sud du paysLes habitants du pourtour de Gaza ont été réveillés à plusieurs reprises cette nuit par les alertes aux roquettes. Plusieurs d'entre elles ont été interceptées par le système israélien anti missile dome de fer. Les autres se sont abattues en zone inhabitée, sans faire ni blessés ni dégâts/Le Hamas a affirmé cette nuit avoir visé une base aérienne israélienne - cible qui n'a donc pas été atteinte.Depuis 9 jours, pas moins de 3.700 roquettes, missiles et obus de mortier ont été tirés depuis Gaza sur Israël par le Hamas et le Jihad Islamique. 12 civils ont été tués dans ces attaques palestiniennes.Tsahal de son côté poursuit l'opération gardien des murs; lancée en réponse aux attaques du Hamas sur Jérusalem il y a 10 jours. Cette nuit c'est la localité gazaouie de Kh'an Younes qui a été ciblée par l'aviation israélienne. Objectif: détruire le réseaux de tunnels sous terrains qui quadrillent tout le territoire palestinien et dans lequel se cachent les leaders des groupes terroristes. Un réseau souterrain baptisé en Israël "le métro"En tout, depuis le début de l'opération israélienne, 160 terroristes du Hamas et du Jihad islamique ont été tués et 160 de leurs infrastructures militaires ont été détruites. Selon le bilan publié par l'armée israélienne/ 212 Gazaouis ont égakement été tués dont un tiers sont des civilsHier après-midi, deux ouvrier thaïlandais ont été tués dans des tirs du HamasIls travaillaient dans un centre agricole de la localité d'Ohad, à quelques kilomètres seulement de la bande de Gaza. Sept autres ouvriers ont été blessés, dont l'un est dans un état grave. Ils sont tous soignés à l'hôpital Sororka de Beer Sheva.Une roquette s'est abattue sur leur logement, en dbut d'après-midi. Le Hamas s'est vanté hier après-midi de cette attaque qui a coûté la vie à deux personnes, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Israël a rouvert brièvement hier les deux points de passage avec Gaza... avant une attaque palestinienneHier matin, l'armée israélienne a en effet rouvert les passages de Erez et Kerem Shalom pour permettre la bande de Gaza de se ravitailler en carburant et en matériel médical. De nombreux camions d'aide humanitaire ont pu traverser la frontière.Mais le groupe terroriste palestinien Hamas a lancé une attaque massive au mortier contre le point de passage de Kerem Shalom. Un soldat israélien qui aidait au transfert d'aide humanitaire dans la bande de Gaza a été blessé à la jambe. Sa vie n'est heureusement pas en dangerSuite à cette attaque, Tsahal a décidé de refermer les points de passage avec le territoire palestinien.Miri, on entend parler d'un cessez-le-feu qui pourrait entrer en vigueur d'ici demain...Il faut rester au conditionnel, parce qu'à Jérusalem on rejette pour l'instant une trêve tant que les tirs contre Israël se poursuivent. D'ailleurs l'armée affirme vouloir poursuivre l'émiettement du Hamas à Gaza. C'est ce qu'a également déclaré hier le premier ministre israélien, au cours d'une visite à la base aérienne du sud d'Israël.On écoute Binyamin NetanyahoU *** BIBI_OPERATION_MURS_190521 ***Les Etats-Unis ont reçu les preuves demandé dans l'implication terroriste de certaines cibles gazaouis de l'armée israélienne Washington réclamait surtout des explications sur le bombardement d'un immeuble à Gaza qui abritait l'Associated Press, Al-Jazeera et d'autres médias étrangers. Israël a affirmé que le Hamas avait un bureau de renseignement militaire dans ce même bâtiment. Ce qui a justifié sa destruction dans une frappe aérienne. Anthony Blinken a affirmé cette nuit "avoir reçu des informations supplémentaires à ce sujer par le biais des canaux de renseignement" Et puisque l'on parle des relations israélo-américaines, on apprend que le ministre israélien de la défense s'st à nouveau entretenu avec son homologue américain.Benny Gantz lui a "détaillé les objectifs militaires importants qui ont été atteints au cours des derniers jours" et indiqué que l'opération se poursuivra dans le but de parvenir à "un calme sur le long terme"."Israël continuera d'agir de manière responsable pour assurer sa sécurité", a-t-il assuré.Au cours de leur échange, Lloyd Austin a réaffirmé le soutien de la Maison Blanche à Israël et a aussi présenté ses condoléances aux familles des victimes israéliennes. Vous reviedrez Julien sur les réactions internationales au conflit un peu plus tard dans ce journalHier était aussi une journée de grève générale dans les territoires gérés par l'Autorité Palestinienne et le secteur arabe israélienUne grève assez bien suivie mais qui n'a heureusement pas abouti à trop de violences, comme le craignaient les autorités israéliennes mais également palestiniennes. Commençons par les Palestiniens, en Judée Samarie. La journée d'hier a été très tendue, et plusieurs points de frrictions ont été consatés dans la région. 4 Palestiniens ont été tués dans des affrontements avec les forces israéliennes. Et au moins 3 soldats ont été blessés. En Israël, de nombreux arabes ont participé à la grève, mais la situation est restée calme dans la majorité des villes mixtes. C'est dans l'une de ces villes mixtes qu'une victime des violences inter communautaires a été enterrées hierYgal Yeoushua, 56 ans, a été tué dans les émeutes aranes anti juives qui ont secoué la ville de Lod, dans le cenyte d'Israël. Il rentrait du travail quand il a été extirpé de sa voiture par un groupe de jeunes arabes. Il a été roué de coups et frappé à coup de pierres. Ygal a réussi à reprendre le volant, arrivé en bas de chez lui il s'est effondré. Il a été admis à l'hôpital dans un état desespéré. Il n'a jamais repris conscience depuis et s'est éteint lundi matin.Sa famille a fait don de ses organes. Il a ainsi sauvé plusieurs personnes, dont une arabe israélienne qui a bénéficié de l'un de ses reins.Le chef de la police israélienne a réuni hier, après les funérailles, les leaders Juifs et Arabes de LodObjectif: tenter de ramener la confiance mutuelle pour que les villes dites mixtes - où vivent Juifs et Arabes - puissent retrouver une certaine sérénité après des longues journées de chaos.Je vous propose d'écouter un extrait des déclarations de Kobi Shabtaï*** LOD_CHEF_POLICE_190521 ***Julien, on fait à présent un point sur les réactions internationales à ce qu'il se passe en Israël et à Gaza.On commence par les Etats Unis // L’administration Biden dénonce les propos « antisémites » de regep tayip Erdogan le président turc //Aux Etats Unis // L’administration Biden dénonce les propos « antisémites » de regep tayip Erdogan le président turc // Erdogan qui a déclaré hier qu’Israël n’est pleinement satisfait que quand il suce du sang des autres  //Des propos jugés « antisémites » par Joe Biden qui appelle à éviter ce type de « remarques incendiaires incitant à encore plus de violence au Proche-Orient ", //De son conté le porte parole de la diplomatie américaine, Ned Price a fait la déclaration suivante :« Les États-Unis condamnent fermement les récents propos antisémites du président Ergodan à l'égard du peuple juif » // Dès lundi le président turc avait lancé en direction de Joe Biden l’attaque suivante : « Vous écrivez l'Histoire avec des mains ensanglantées. » faisant référence à son soutien à Israël // *****le président américain Joe Biden fait également face à des critiques provenant de l'aile gauche de son Parti qui l'appelle à revoir la politique à l’égard d’ISRAELIl est tiraillé JOE Biden entre une posture personnelle historiquement favorable à Israël et des réactions qui, autant à droite qu’à la gauche de la gauche, sont plutôt hostiles à la tournure que prend le conflit // Joe Biden a redit hier son souhait de voir un cessez e feu rapidement mis en placeDans le même temps // Le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu hier sa quatrième réunion en urgence depuis huit jours sans produire de déclaration commune, les États-Unis continuant de juger qu'une telle déclaration n'aiderait pas à une désescalade / Hier également, les 27 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se sont entretenus par visioconférence à la demande de Josep Borrell, le chef de la diplomatie de l’Union. Je vous propose d’écouter un extrait de sa déclaration // BOREL // Traduction : notre priorité c’est la fin immédiate de toute violence // Et le mise en place d’un cessez le feu, pas seulement un accord de cessez le feu // Le but c’est de protéger les populations civiles et de garantir un accès à l’aide humanitaire à GAZA // Nous condamnons les attaques à la roquette du Hamas et d’autres groupes terroristes et reconnaissons le droit à Israël de se défendre Suite à cette réunion les Européens ont appelé Israéliens et Palestiniens à un arrêt immédiat de toutes les violences. répètant que les violences envers les civils sont inacceptables et réclamant en plus d’un accès humanitaire à Gaza, la fin des expulsions dans le quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem et le retour au statu quo sur les lieux saints.la Hongrie a refusé de s’associer à cette déclaration jugeant ce type de positionnement "partial et déséquilibré".le ministre des Affaires étrangères Peter ZIJARTO, a fait la déclaration suivante dans une interview en marge d'un déplacement à Paris."J'ai un problème général avec les déclarations européennes sur Israël // Elles ne sont pas d'une grande aide, en particulier dans les circonstances actuelles, quand les tensions sont si fortes// Hier à l’assemblée nationale française, le premier ministre jean castex a redit mot pour mots les termes du communiqué européen // La France demande à Israël de "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide à Gaza", après la fermeture d'un point de passage crucial, a déclaré Jean Castex devant l'Assemblée nationale."La France a appelé et appelle de façon extrêmement ferme l'ensemble des acteurs à mettre un terme immédiat à toutes les violences, à toutes les provocations, et à toute incitation à la haine pour permettre un retour au calme", a ajouté JEAN Castex lors de la séance de questions au gouvernement.De son côté // Le président français Emmanuel Macron et son homologue égyptien Abdel Fattah Al-Sissi se sont entretenus hier par visioconférence, Etait également connecté le roi Abdallah II de Jordanie, Le but Et je cite le communiquer // : travailler à une médiation au Proche-Orient visant "à un cessez-le-feu rapide et éviter que le conflit ne s'étende", //Emmanuel Macron avait déjà pris l'initiative de discuter avant hier avec le président égyptien, qui était présent à Paris, C'est à cette occasion que les deux hommes ont annoncé leur intention commune de solliciter l'appui de la Jordanie pour mener une médiation dans le conflit //La semaine dernière, Emmanuel Macron avait également multiplié les initiatives diplomatiques en appelant au "retour à la paix" et en contactant le président palestinien Mahmoud Abbas puis le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, avec qui il compte reparler très prochainement. Pendant que le conflit se poursuit entre Israël et le Hamas, les tensions intercommunautaires en Israël commencent à baisser.Miri, de nombreuses initiatives voient le jour dans le pays pour re-créer des ponts entre Juifs et Arabes. Vous en parlez avec votre invitée, je vous cède le microLe conflit entre Israël et le Hamas entre dans sa 10ème journée aujourd'hui. Miri, avec Raphael Jerusalmy vous faites un point sur la situation militaire. On vous écouteLes tirs de roquettes depuis Gaza sur Israël se poursuivent. Plusieurs alertes ont retenti cette nuit dans les localités voisines du territoire palestinien. Tsahal de son côté poursuit ses frappes contre des positions du groupe terroriste HamasIsraël a informé les Etats-Unis des activités terroristes menées depuis la tour où se trouvaient des médias étrangers à Gazales Etats-Unis appellent au cessez le feu tout en continuant de soutenir le droit d'Israël à se défendre L'Union Européenne appelle également à la désescaladeAlors que la Turquie jette de l'huile sur le feu en utilisant des clichés antisémites pour condamner l'opération "Gardien des murs" L'administration Biden tente d'appeler le président TURC à la raison On prend tout de suite la direction d'Israël avec vous Miri. Le Hamas continue de tirer sur le sud du paysLes habitants du pourtour de Gaza ont été réveillés à plusieurs reprises cette nuit par les alertes aux roquettes. Plusieurs d'entre elles ont été interceptées par le système israélien anti missile dome de fer. Les autres se sont abattues en zone inhabitée, sans faire ni blessés ni dégâts/Le Hamas a affirmé cette nuit avoir visé une base aérienne israélienne - cible qui n'a donc pas été atteinte.Depuis 10 jours, pas moins de 3.700 roquettes, missiles et obus de mortier ont été tirés depuis Gaza sur Israël par le Hamas et le Jihad Islamique. 12 civils ont été tués dans ces attaques palestiniennes.Tsahal de son côté poursuit l'opération gardien des murs; lancée en réponse aux attaques du Hamas sur Jérusalem il y a 10 jours. Cette nuit c'est la localité gazaouie de Kh'an Younes qui a été ciblée par l'aviation israélienne. Objectif: détruire le réseaux de tunnels sous terrains qui quadrillent tout le territoire palestinien et dans lequel se cachent les leaders des groupes terroristes. Un réseau souterrain baptisé en Israël "le métro"En tout, depuis le début de l'opération israélienne, 160 terroristes du Hamas et du Jihad islamique ont été tués et 160 de leurs infrastructures militaires ont été détruites. Selon le bilan publié par l'armée israélienne/ 212 Gazaouis ont également été tués dont un tiers sont des civilsHier après-midi, deux ouvriers thaïlandais ont été tués dans des tirs du HamasIls travaillaient dans un centre agricole de la localité d'Ohad, à quelques kilomètres seulement de la bande de Gaza. Sept autres ouvriers ont été blessés, dont l'un est dans un état grave. Ils sont tous soignés à l'hôpital Sororka de Beer Sheva.Une roquette s'est abattue sur leur logement, en dbut d'après-midi. Le Hamas s'est vanté hier après-midi de cette attaque qui a coûté la vie à deux personnes, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Israël a rouvert brièvement hier les deux points de passage avec Gaza... avant une attaque palestinienneHier matin, l'armée israélienne a en effet rouvert les passages de Erez et Kerem Shalom pour permettre la bande de Gaza de se ravitailler en carburant et en matériel médical. De nombreux camions d'aide humanitaire ont pu traverser la frontière.Mais le groupe terroriste palestinien Hamas a lancé une attaque massive au mortier contre le point de passage de Kerem Shalom. Un soldat israélien qui aidait au transfert d'aide humanitaire dans la bande de Gaza a été blessé à la jambe. Sa vie n'est heureusement pas en dangerSuite à cette attaque, Tsahal a décidé de refermer les points de passage avec le territoire palestinien.Miri, on entend parler d'un cessez-le-feu qui pourrait entrer en vigueur d'ici demain...Il faut rester au conditionnel, parce qu'à Jérusalem on rejette pour l'instant une trêve tant que les tirs contre Israël se poursuivent. D'ailleurs l'armée affirme vouloir poursuivre l'émiettement du Hamas à Gaza. C'est ce qu'a également déclaré hier le premier ministre israélien, au cours d'une visite à la base aérienne du sud d'Israël.On écoute Binyamin NetanyahoU *** BIBI_OPERATION_MURS_190521 ***Ce nouveau cycle de violences est également marqué par des tensions inter communautaires en Israël. Hier, une victime d'un lynchage a été inhumée à Lod dans le centre du paysYgal Yeoushua, 56 ans, a été tué dans les émeutes arabes anti juives qui ont secoué la semaine dernière la ville de Lod, dans le centre d'Israël. Il rentrait du travail quand il a été extirpé de sa voiture par un groupe de jeunes arabes. Il a été roué de coups et frappé à coup de pierres. Ygal a réussi à reprendre le volant, arrivé en bas de chez lui il s'est effondré. Il a été admis à l'hôpital dans un état desespéré. Il n'a jamais repris conscience depuis et s'est éteint lundi matin.Sa famille a fait don de ses organes. Il a ainsi sauvé plusieurs personnes, dont une arabe israélienne qui a bénéficié de l'un de ses reins.Le chef de la police israélienne a réuni hier, après les funérailles, les leaders Juifs et Arabes de LodObjectif: tenter de ramener la confiance mutuelle pour que les villes dites mixtes - où vivent Juifs et Arabes - puissent retrouver une certaine sérénité après des longues journées de chaos.Je vous propose d'écouter un extrait des déclarations de Kobi Shabtaï*** LOD_CHEF_POLICE_190521 ***Julien, on fait à présent un point sur les réactions internationales à ce qu'il se passe en Israël et à Gaza.On commence par les Etats Unis // L’administration Biden dénonce les propos « antisémites » de regep tayip Erdogan le président turc //Aux Etats Unis // L’administration Biden dénonce les propos « antisémites » de regep tayip Erdogan le président turc // Le président Erdogan qui a déclaré hier qu’Israël n’est pleinement satisfait que quand il suce le sang des autres  Des propos jugés « antisémites » par le président américain Joe Biden JOE BIDEN qui demande au président turc d'éviter absolument ce type de « remarques incendiaires iqui incite  à encore plus de violence au Proche-Orient ", //De son coté, et au même sujet, le porte parole de la diplomatie américaine, Ned Price a fait la déclaration suivante :« Les États-Unis condamnent fermement les récents propos antisémites du président Ergodan à l'égard du peuple juif » // *****Joe Biden a redit hier son souhait de voir un cessez le feu rapidement mis en placeC'est sa position depuis le début du conflitcomme en témoigne cet extrait par exemple : // BIDEN EN SHORT // Traduction : J'espère que ce conflit prendra fin, le plus tôt sera le mieux, mais Israël a le droit de se défendre quand des milliers de roquettes sont dirigées vers son territoire // J'ai eu ces derniers jours de longues conversations avec Binjamin Netanyahou et mon espoir reste le même / Un conclusion rapide de ce conflit // Le président américain JOe Biden qui fait face face à des critiques provenant de l'aile gauche de son Parti qui l'appelle à revoir la politique à l’égard d’ISRAELJOE Biden est tiraillé entre une posture personnelle historiquement favorable à Israël et des réactions qui, à la gauche de la gauche, sont plutôt hostiles à la tournure que prend le conflit // C'est le cas par exemple du sénateur démocrate TIM KAINE qui est systématiquement impliqué sur les questions militaires débattues au sénat// KAINE EN SHORT // Traduction : Quand dans une guerre des civils sont tués des deux côtés // Les Etats Unis sont toujours agressifs et exigent un cessez le feu // Ce que l'on voit c'est que le conseil de sécurité de l'ONU tente de faire une déclaration commune et les Etats Unis s'y opposent // je ne crois pas que ce soit le role que nous devons jouer // Nous devons réduire les pertes humaines israéliennes et palestiniennes // Nous réclamons un cessez le feu pour que ces tensions cessent // C'était sénateur démocrate TIM KAINE qui se fait le porte parole d'une fronde démocrate au sénat Washington continue de freiner la publication tout communiqué provenant de l'ONU jugeant qu'une telle déclaration n'aiderait pas à une désescalade / Et de fait : le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu hier sa quatrième réunion en urgence depuis huit jours sans produire de déclaration communeHier également, les 27 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se sont entretenus par visioconférence à la demande de Josep Borrell. Cette réunion là par contre a donné lieu à une déclaration conclusive de la part du chef de la diplomatie de l'union européenne : Josep Borrell. il réclame également la mise en place d’un cessez le feu, pas seulement un accord de cessez le feu // tout en condamnant les attaques à la roquette du Hamas et d’autres groupes terroristes et reconnaissons le droit à Israël de se défendreJosep Borrell, le chef de la diplomatie de l’Union. européenne s'exprimait hier au nom des 27 pays même si la Hongrie a refusé de s’associer à cette déclaration //le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter ZIJARTO, s'en est expliqué dans une interview juste après : "J'ai un problème général avec les déclarations européennes sur Israël // elle sont partiales et disproportionnées // Elles ne sont pas non plus d'une grande aide, en particulier quand les tensions sont si fortes// La voix d'une député belge au parlement européen sort également du lot, Il s'agit de FRÉDÉRIQUE RIESFRÉDÉRIQUE RIES, Députée MR au parlement européenELLE fait partie du Groupe Renew Europe à l'échelle européenne écoutons-là // RIES EN SHORT // 50 sec.FRÉDÉRIQUE RIES, Députée MR et Renew Europe au parlement européenPendant ce temps// Hier // Le président français Emmanuel Macron et son homologue égyptien Abdel Fattah Al-Sissi se sont entretenus par visioconférence, le roi Abdallah II de Jordanie était également connecté lors de cette réunion dont le but était - Et je cite le communiqué - de "travailler à une médiation au Proche-Orient visant à un cessez-le-feu rapide et éviter que le conflit ne s'étende à la région", //Emmanuel Macron avait déjà pris l'initiative de discuter avant-hier avec le président égyptien,C'est à cette occasion que les deux hommes ont annoncé leur intention commune de solliciter l'appui de la Jordanie pour mettre en place une médiation dans le conflit //La semaine dernière, Emmanuel Macron avait mené d'autres initiatives diplomatiques en contactant le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas puis le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, Binjamin Netanyahou avec qui le président français compte reparler très prochainement. Plusieurs pays africains sont en ce moment le théâtre de manifestations de soutien au peuple palestinien. Et en réponse, les réactions officielles sont à l’image des relations qu’entretient chacun de ces Etats avec Israël. Si l’Afrique du Sud et l’Algérie martèlent leur position historique de soutien à un Etat palestinien, le Maroc doit gérer une position délicate alors que le royaume a récemment annoncé la normalisation de ses relations avec l’Etat hébreu et que les manifestations se multiplient dans le royaume.Des manifestations et parfois des appels à la haine que le gouvernement marocain a bien du mal à contenir aujourd'hui./DIDIERLe Hamas continue d'attaquer Israël. Et les localités du sud du pays sont particulièrement touchées.Miri, vous vous avez recueilli le témoignage de deux franco-israéliens particulièrement touchés par la siutation sécuritaire.D'abord avec une habitante d'Ashdod, on écoute votre entretien*** ASHDOD_GUERON_190521 ***Plus au sud encore, plus près de la bande de Gaza, il y a Ashkélon. La moitié des victimes israéliennes étaient originaires de cette ville. Miri, vous vous êtes entretenue avec un habitant d'Ashkélon. On écoute votre conversation*** ASHKELON_DAHAN_190521 ***Après trois heures de calme, les tirs depuis Gaza sur Israël ont repris il y a 20 minutes. La nuit a été rythmée par de nombreuses alertes aux roquettes.Nous écouterons le témoignage de deux habitants du sud d'Israël dans ce journalTsahal poursuit son opération "Gardien des murs" lancé contre le Hamas et le Djihad Islamique. Depuis plusieurs heures l'armée pillonne le réseau souterrain de ces groupes terroristes à Gazales Etats-Unis appellent au cessez le feu tout en continuant de soutenir le droit d'Israël à se défendre L'Union Européenne appelle également à la désescaladeAlors que la Turquie jette de l'huile sur le feu en utilisant des clichés antisémites pour condamner l'opération "Gardien des murs" L'administration Biden tente d'appeler le président TURC à la raison On prend la direction d'Israël, où l'on vous retrouve Miri. De nouvelles alertes aux roquettes ont retenti ce matinLes dernières attaques palestiniennes remontent à 5h45 du matin. Si ce matin la situation semble se calmer, ce n'était pas le cas cette nuit; PLusieurs dizaines de roquettes et de missiles ont été tirés depuis la bande der Gaza vers le sud d'Israël. Les sirènes d'alerte ont retenti dans plusieurs localités du sud, tirant les Israéliens de leur sommeil et les obligeants à se précipiter vers leurs abris blindés. En tout le Hamas a tiré 50 roquettes et missiles contre Israël cette nuit Une ville est particulièrement touchée dans ce nouveau cycle de violence. C'est Ashdod, qui est à 20 minutes au sud de Tel Aviv. On écoute le témoignage de Marilyne Gueron, dont le garage a été touchée par un débris de roquette*** EXTRAIT_ASHDOD_190521 ***PLus au sud encore, plus près de la Bande de Gaza, Ashkélon est égaement la cible régulière des terroristes du Hamas et du Djihad Islamique. Comment réagissent les enfants? La réponse de Mickael Dahan, un habitant d'Ashkélon*** EXTRAIT_ASHKELON_190521 ***Israël poursuit son opération "Gardien des murs" dans la bande de Gaza, l'armée israélienne a visé ce matin une usine de fabrication d'armes du Jihad IslamiqueLes frappes ont été menées dans la localité de Dir El Balakh, dans le centre du territoire palestinien.Des bombardements ont également ciblé, pour la 5ème fois depuis le début de l'opération israélienne, le métro. C'est à dire le réseau souterrain des groupes terroristes gazaouis. La destruction de ce réseau est un succès militaire pour Israël comme l'expliquait plus tôt dans cette matinale, Raphael Jerusalmy, ancien officier du renseignement militaire israélien*** EXTRAIT_JERUSALMY_METRO_190521 ***On apprend ce matin qu'Israël a tenté à deux reprises d'éliminer l'un des chefs militaires du HamasMohammed Deif, c'est son nom. C'est L'ENNEMI numéro Un d'Israël. Tsahal aurait tenté deux frappes contre lui la semaine dernière, sans succès. Il est selon les dernières informations, terré dans l'un des tunnels construiyts sous le territoire palestinien.Le Hamas a pour sa part publié un communiqué qui dément une tentative d'élimination de son chef militaire. "La publication de la tentative d'assassinat est destinée à une guerre psychologique", affirme l'organisation terrorite ajoutant qu'il s'agit "d'une tentative de réparer l'image défaillante [du chef d'état-major de Tsahal Aviv] Kohavi".L'Egypte tente une médiation pour obtenir un cessez-le-feu entre Israël et  le Hamas. Est-ce qu''une trêve pourrait entrer en vigueur dès demain?C'est en tout cas ce qu'espère la communauté internationale et l'Egypte opère dans ce sens. Mais pour l'instant, aucun trève n'a été annoncée ni par Jérusalem ni par le Hamas. On écoute à ce sujet Raphael Jerusalmy*** EXTRAIT_JERUSALMY_TREVE_190521 ***Ce cycle des violences a été marqué également par des tensions et des violences inter-communautaires en Israël. La situatiion - qui reste tendue - semble sous contrôle dans les villes dites mixtesDes milliers de policiers et de gardes frontières ont été déployés dans ces licalités où vivent Israéliens Juifs et arabes. A Haïfa, Yaffo, Lod, Acco (saint jean d'acre) ou encore Ramlé les choses semblent se tasser. Mais il faudra évidemment du temps pour restaurer la confiance et revenir à une coexistence pacifique. Un miuvement s'y attèle depuis des années : Women wage peace Ce mouvement de femmes juives musulmanes chrétiennes qui oeuvrent pour un meilleur dialogue appelle à un rassemblement aujourd'hui à Jérusalem. Npon pour dénoncer l'opération isrqaélienne à Gaza, la plupart soutiennent l'armée israélienne, mais pour dénoncer les violences inter communautaires. On écoute la co fondatrice du mouvement apolitique, Marie-Lyne Smadja*** EXTRAIT_WOMEN_190521 *** AUX ETATS UNIS LE PRÉSIDENT AMÉRICAIN JOE BIDEN a redit hier son souhait de voir un cessez le feu rapidement mis en placeC'est sa position depuis le début du conflitcomme en témoigne cet extrait par exemple : // BIDEN EN SHORT // Traduction : J'espère que ce conflit prendra fin, le plus tôt sera le mieux, mais Israël a le droit de se défendre quand des milliers de roquettes sont dirigées vers son territoire // J'ai eu ces derniers jours de longues conversations avec Binjamin Netanyahou et mon espoir reste le même / Un conclusion rapide de ce conflit // DES DÉCLARATIONS Franches // Pourtant // Le président américain JOe Biden qui fait face face à des critiques provenant de l'aile gauche de son Parti qui le trouve trop tiède et l'appelle à revoir la politique à l’égard d’ISRAELJOE Biden est tiraillé entre une posture personnelle historiquement favorable à Israël et des réactions qui, à la gauche de la gauche, sont plutôt hostiles à la tournure que prend le conflit // C'est le cas par exemple du sénateur démocrate TIM KAINE Un sénateur spécialiste des question de scéurité // systématiquement impliqué sur les questions militaires débattues au sénat// KAINE EN SHORT // Traduction : // Quand dans une guerre des civils sont tués des deux côtés // Les Etats Unis sont toujours agressifs et exigent un cessez le feu // Ce que l'on voit c'est que le conseil de sécurité de l'ONU tente de faire une déclaration commune et les Etats Unis s'y opposent // je ne crois pas que ce soit le role que nous devons jouer // Nous devons réduire les pertes humaines israéliennes et palestiniennes // Nous réclamons un cessez le feu pour que ces tensions cessent // C'était sénateur démocrate TIM KAINE qui se fait le porte parole d'une fronde démocrate au sénat Washington continue de freiner la publication tout communiqué provenant de l'ONU jugeant qu'une telle déclaration n'aiderait pas à une désescalade / Et de fait : le Conseil de sécurité de l'ONU a tenu hier sa quatrième réunion en urgence depuis huit jours sans produire de déclaration communePAR CONTRE // L'ambassadeur palestinien auprès de l'ONU, Riyad Mansour, a déclaré HIER avoir demandé aux Nations unies "de lancer un appel en urgence pour une aide humanitaire immédiate au peuple palestinien dans la bande de Gaza", lors d'une conférence de presse au siège de l'Organisation.L’administration Biden dénonce PAR AILLEURS les propos « antisémites » de regep tayip Erdogan le président turc Le président Erdogan qui a déclaré hier qu’Israël n’est pleinement satisfait que quand il suce le sang des autres  Des propos jugés « antisémites » par le président américain Joe Biden JOE BIDEN qui demande au président turc d'éviter absolument ce type de « remarques incendiaires iqui incite  à encore plus de violence au Proche-Orient ", //De son coté, et au même sujet, le porte parole de la diplomatie américaine, Ned Price a fait la déclaration suivante :« Les États-Unis condamnent fermement les récents propos antisémites du président Ergodan à l'égard du peuple juif » // Hier également, les 27 ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne se sont entretenus par visioconférence à la demande de Josep Borrell. Cette réunion là par contre a donné lieu à une déclaration conclusive de la part du chef de la diplomatie de l'union européenne : Josep Borrell. il réclame également la mise en place d’un cessez le feu, pas seulement un accord de cessez le feu // tout en condamnant les attaques à la roquette du Hamas et d’autres groupes terroristes et reconnaissons le droit à Israël de se défendreJosep Borrell, le chef de la diplomatie de l’Union. européenne s'exprimait hier au nom des 27 pays même si la Hongrie a refusé de s’associer à cette déclaration //le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter ZIJARTO, s'en est expliqué dans une interview juste après : "J'ai un problème général avec les déclarations européennes sur Israël // elle sont partiales et disproportionnées // Elles ne sont pas non plus d'une grande aide, en particulier quand les tensions sont si fortes// La voix d'une député belge au parlement européen sort également du lot, Il s'agit de FRÉDÉRIQUE RIESFRÉDÉRIQUE RIES, Députée MR au parlement européenELLE fait partie du Groupe Renew Europe à l'échelle européenne écoutons-là // RIES EN SHORT // 50 sec.FRÉDÉRIQUE RIES, Députée MR et Renew Europe au parlement européenPendant ce temps// Hier // Le président français Emmanuel Macron et son homologue égyptien Abdel Fattah Al-Sissi se sont entretenus par visioconférence, le roi Abdallah II de Jordanie était également connecté lors de cette réunion dont le but était - Et je cite le communiqué - de "travailler à une médiation au Proche-Orient visant à un cessez-le-feu rapide et éviter que le conflit ne s'étende à la région", //demain 6H jérusalmy // eventualité // Vendredi est peut-être une probabilité plus solide // Emmanuel Macron avait déjà pris l'initiative de discuter avant-hier avec le président égyptien,C'est à cette occasion que les deux hommes ont annoncé leur intention commune de solliciter l'appui de la Jordanie pour mettre en place une médiation dans le conflit //La semaine dernière, Emmanuel Macron avait mené d'autres initiatives diplomatiques en contactant le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas puis le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, Binjamin Netanyahou avec qui le président français compte reparler très prochainement. Plusieurs pays africains sont en ce moment le théâtre de manifestations de soutien au peuple palestinien. Et en réponse, les réactions officielles sont à l’image des relations qu’entretient chacun de ces Etats avec Israël. Si l’Afrique du Sud et l’Algérie martèlent leur position historique de soutien à un Etat palestinien, le Maroc doit gérer une position délicate alors que le royaume a récemment annoncé la normalisation de ses relations avec ISRAËL et que les manifestations se multiplient dans le royaume.Des manifestations et parfois des appels à la haine que le gouvernement marocain a bien du mal à contenir aujourd'hui./// PONCTU //Un peu de légerté pour terminer ce journal... La première demie finales de l'Eurovision a eu lieu hier soirEt la candidate israélienne Eden Elena a réussi à accéder à la finale qui se tiendra aux Pays Bas samedi!!Tout comme la Belgique... Voilà deux bonnes raisons d'écouter demain la matinale et en particulier la chronique de Alain Kupochik!
22 avril 2021 20:22
13 avril 2021 10:51

Nous Contacter